Imprimer (nouvelle fenêtre)

Mobilier de l'incinération n°5 de la nécropole des Gours-aux-Lions - salle 7

Située en Bassée, la nécropole de Marolles-sur-Seine, « Les Gours-aux-Lions » (Seine-et-Marne), a livré une trentaine de sépultures du Bronze final dont 23 inhumations et 7 incinérations. Cet ensemble funéraire couvrait 2 hectares et les sépultures étaient signalées par des tertres et des fossés que les labours ont détruit.

La tombe d’un orfèvre ?

Mobilier funéraire.

Cliché G. Puech

La sépulture n° 5, fait partie d’un ensemble de cinq tombes à incinération datables des environs de - 1350 à -1150 ; elle est la plus riche et la mieux conservée. Placée au centre d’un enclos circulaire, elle est composée d’une grande urne en terre cuite avec couvercle et d’un ensemble d’objets non incinérés, déposés sur les os brûlés du défunt. Cet ensemble d’objets comportait divers accessoires et effets personnels en bronze (rasoir, poignard, pincette, hameçons, etc.), mais aussi un fléau de balance en os, des fragments d’or, un grain d’ambre, une petite hache polie en roche verte, etc.

Les observations faites au moment de la fouille laissent penser que ces objets étaient enfermés dans une sacoche en matériaux organiques qui s’est décomposée. La présence de fragment d’or et du fléau d’une balance ont permis d’émettre l’hypothèse que cette tombe est peut-être celle d’un orfèvre.

Les tombes, reflet de la société des vivants

La plupart des inhumations du site de Marolles-sur-Seine ont été pillées anciennement et les voleurs ont emporté avec eux les objets en bronze ou en or. Une partie du site a également été détruite par l’exploitation d’une carrière de sable. Néanmoins, les sépultures restantes permettent de se rendre compte qu’il s’agit d’un des plus importants cimetières de l’âge du Bronze final de la région. Ce site a livré des inhumations et des incinérations, dont la richesse du mobilier funéraire était variable selon les individus, les personnes les plus âgées semblant bénéficier des offrandes mortuaires les plus riches.

Bibliographie

  • Mordant C., Mordant D. - Le site protohistorique des Gours-aux-Lions à Marolles-sur-Seine (Seine-et-Marne). Bull. de la Société préhistorique française, Paris, 1970, 140 p. (Mémoires de la SPF, T. 8).