flux rss Imprimer (nouvelle fenêtre)

L’homme facteur d’évolution ? La domestication du chien.

  • Retour
  • 08-02-2019
  • Conférence

à 20h. Conférence de Jean-Denis Vigne, directeur de Recherche au CNRS et directeur de la recherche au Muséum national d’Histoire naturelle. Entrée gratuite. Sur réservation.

Le propos

Photographie noir et blanc du crâne d'un chien de race carlin.

Cliché Patrick Gries

Le chien est le plus ancien animal domestique connu à ce jour.

Ces dernières années, de nouvelles données archéozoologiques, morphométriques et paléogénétiques documentent de façon de plus en plus précise les tout débuts de la domestication du loup, il y a plus de 12 000 ans, à la fin du Paléolithique dans l’hémisphère Nord. Elles documentent l’évolution biologique qui a amené le loup à devenir chien.

Peut-on conclure que l’homme est devenu un acteur, voire le principal acteur de l’évolution biologique ?

Le conférencier

Photographie de l'archéozoologue Jean-Denis Vigne.

Cliché J.-D. Vigne

Directeur de Recherche au CNRS et Directeur de la recherche au Muséum national d’Histoire naturelle, Jean-Denis Vigne a dirigé des fouilles archéologiques en Corse, en Tunisie et, actuellement, à Chypre. Initiés en France et en Italie, ses travaux l’ont également amené en Iran, en Ouzbékistan et en Chine.

Il a concentré ses recherches sur le rôle des sociétés humaines dans l’évolution des mammifères et des oiseaux, notamment au moment de la néolithisation. Il a publié une vingtaine d’ouvrages ainsi que plus de 450 articles dans des revues scientifiques.